Portrait d'entreprise - André Gueissaz INDUSTRIE

Dire que la société André Gueissaz est un acteur économique historique du canton de Vaud relève de l’évidence. Active depuis 1848 dans la création de boites à musiques, l’entreprise a transformé son activité vers la fin des années 1950 en se tournant vers l’injection plastique. « Nous avons commencé à concevoir des pièces thermoplastiques pour notre propre besoin, indique Serge Wydler, CEO de l’entreprise, et très vite nous avons proposé ce service à nos clients, notamment dans la mécanique de précision. En à peine une dizaine d’années, la société André Gueissaz est devenue un sous-traitant incontournable dans le domaine de l’injection plastique. »

Implantée à Yverdon, l’entreprise compte actuellement 60 personnes qui se répartissent principalement en 3 départements : conception et création de moules, production de pièces thermoplastiques injectées sur des presses d’injection, et assemblage des pièces en vue de livrer un produit fini directement utilisable par les clients. « Nous avons une stratégie de croissance qui correspond non seulement à notre souhait, mais aussi aux demandes des clients. Nous avons ainsi pu augmenter notre staff de 20% au cours des 3 dernières années. Notre objectif est de développer de nouvelles compétences pour continuer d’offrir à nos clients des solutions clé-en-main, de la conception à la livraison du produit fini et "packagé", en passant par les validations réglementaires. »

Comment Innovaud vous a-t-elle aidée ?

Innovaud nous aide surtout grâce à son réseau en nous mettant en relation avec les acteurs économiques de la région, comme le service de la promotion et du commerce (SPECo), Micronarc ou encore Switzerland Global Enterprise (S-GE). Nous souhaitons améliorer notre visibilité sur le marché, en regard de notre stratégie de croissance, et Innovaud est un excellent relais ! Certains prospects et clients ont pris connaissance du fait qu’il existait en Suisse romande une société spécialisée dans l’injection plastique équipée de salles blanches. Ils n’ont plus besoin d’aller chercher en Suisse alémanique des compétences qu’ils peuvent trouver dans leur région.

En quoi votre service est-il innovant ?

Nous avons une politique de service clé-en-main ! C’est une approche qui va à contre-courant de ce qui se fait habituellement dans notre secteur d’activité, où la segmentation des opérations est très marquée. Notre force est de maîtriser en interne toutes les étapes de création d’un produit, en particulier lorsqu’il s’agit d’associer des matières plastiques et du métal. Nous travaillons avec le groupe Ruetschi Technology pour réaliser ces produits, groupe auquel nous appartenons depuis 2006. 

Un second aspect de l’innovation se situe au niveau du produit lui-même. Notre équipe d’ingénieurs est capable de proposer des solutions innovantes dès le début des projets. Nous avons par exemple assuré la conception et la réalisation du boîtier du colorimètre de la société Colorix, ce qui a permis aux équipes de cette entreprise de se concentrer sur le développement de leur électronique et software. 

Où en êtes-vous actuellement ?

Aujourd’hui, nous réalisons des produits entièrement faits dans notre usine, que nous livrons à travers toute la Suisse et à l’international. Nous produisons par exemple un kit de chirurgie stérilisé dans notre usine qui est directement utilisé en salle d’opération, sans aucun intermédiaire. Notre volonté d’être un réel One Stop Shop fait que nous devons être capables de proposer l’entier de la palette des compétences. Nous sommes par exemple en train d’accompagner un client dans le dépôt d’un dossier de marquage CE pour un produit jetable dans le domaine de la chirurgie.

Quels sont les projets d’André Gueissaz SA?

Nous travaillons sur notre visibilité, notamment en développant l’aspect réseaux sociaux et la refonte de notre site Internet qui est en cours de finalisation. Cela participe à notre stratégie de croissance. Nous développons aussi nos compétences et notre potentiel de production, en achetant de nouveaux équipements. Récemment, nous avons investi dans une machine dédiée à la micro-injection. Enfin, nous réfléchissons à automatiser les opérations de surmoulage (injection de plastique sur des pièces métalliques) afin d’optimiser notre outil de production et nos coûts. Aujourd’hui, nous sommes trop petits pour jouer dans la cour des grands, mais trop grands pour être un simple sous-traitant… mais cela va changer !

Rédigé par Dimitri Kas

www.gueissaz.ch

Crédit photo : André Gueissaz SA et Ruetschi Technology AG