Une économie florissante

Le canton de Vaud se distingue tout particulièrement dans le domaine de l’innovation et dans les secteurs à haute valeur ajoutée, comme les sciences de la vie, les technologies numériques, la nutrition et les industries de précision.

Cette orientation n’est toutefois pas exclusive: les entreprises de tous les secteurs peuvent s’épanouir dans le canton, tant le tissu économique vaudois est solide et diversifié.

Guide de l'investissement

Conditions économiques générales

La prospérité économique représente l’une des cartes de visite de la Suisse. Le PIB par habitant s’élève à environ 82'000 USD tandis que le taux de chômage se limite à hauteur de 3.6%. L’industrie pharmaceutique, les banques et l’industrie agroalimentaire constituent les poids lourds de son économie. Mais si des multinationales comme Novartis, UBS ou Nestlé font figure d’ambassadeurs économiques helvétiques, il ne faut pas oublier que les petites et moyennes entreprises (PME) représentent plus de 90% des sociétés du pays et emploient deux salariés sur trois.

International Competitiveness Ranking 2020

1. Singapour
2. Denmark
3. Suisse

4. Les Pays-Bas
5. Hong Kong
6. Suède
7. Norvège
8. Canada
9. Les Emirats Arabes Unis
10. USA

« Les petites et moyennes entreprises (PME) représentent plus de 90% des sociétés du pays et emploient deux salariés sur trois. »

Le canton de Vaud est un véritable microcosme de la prospérité économique suisse, ayant vu émerger sur les rives du lac Léman le n°1 mondial de l’industrie alimentaire, Nestlé, ainsi que Bobst et Logitech. On recense également de nombreuses marques horlogères prestigieuses comme Audemars Piguet et Jaeger-Le-Coultre, qui malgré leur implantation dans de petits villages, sont parvenues à conquérir le monde. Le canton a réussi à attirer des multinationales telles que Merck, Medtronic, Parker, Ferring Pharmaceuticals, Edwards Lifesciences, Becton Dickinson, Honeywell, Cisco, Sunstar et Chiquita. Certaines d’entre elles ont installé leur siège international ou européen dans le canton de Vaud, tandis que d’autres y ont implanté leurs activités de recherche et développement ou de production.

Encourager les entreprises innovantes

Environ 60’000 entreprises, la majorité composée de petites et moyennes entreprises, sont le moteur de l’économie vaudoise. Bon nombre de ces entreprises sont actives dans des secteurs de haute technologie tels que les sciences de la vie (pharma, biotechnologie et technologie médicale), la cyber sécurité et les drones.

Pour répondre à la demande et diversifier davantage le tissu économique, plusieurs technopoles et incubateurs dédiés à l’innovation, aux sciences de la vie, à l’aérospatiale et l’aéronautique, ainsi qu’au design ont vu le jour sur le territoire. Leur objectif est de favoriser les technologies innovantes, les entrepreneurs et le développement des talents des prestigieux centres de recherche et universités du canton, tels que l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et la Haute école de management et d’ingénierie vaudoise (HEIG-VD) à Yverdon-les-Bains, pour ne citer que ceux-là.

Enfin, la santé économique et financière du canton de Vaud ne doit pas être négligée. En effet, il a obtenu la note AAA de Standard & Poor's pendant huit années consécutives, témoignant de la bonne santé de ses finances publiques. Malgré le COVID-19, le canton a réussi à clôturer 2020 avec un excédent budgétaire, sans recourir ni à des hausses d'impôts ni à des coupes dans les dépenses. Le canton est ainsi en mesure de financer d'importants investissements dans l'enseignement, la recherche, la santé publique et le développement des infrastructures.