Sciences de la vie & Santé

Au cœur de la Health Valley

Dans le domaine des sciences de la vie, le canton de Vaud regroupe de nombreuses infrastructures de qualité, mais aussi des connaissances et du savoir-faire de pointe. La région est ainsi souvent qualifiée de «Health Valley».

L’hôpital universitaire du canton de Vaud (CHUV) joue un rôle central dans les domaines des soins médicaux, de la recherche médicale et de la formation. Il développe d’ambitieux projets comme Neurotech, une plateforme unique en Europe consacrée à l’évaluation de l’impact des nouvelles technologies en neurosciences. Le Département d’oncologie, dirigé par le professeur George Coukos, mène des travaux de renommée internationale. Un centre consacré à la recherche contre le cancer, Agora, sera inauguré en 2018. Il réunira 300 chercheurs et médecins.

La région se positionne à la pointe de la recherche dans ces domaines, mais aussi dans celui des neurosciences, de l’immunologie, de la nutrition ou des maladies cardiovasculaires. Des disciplines innovantes comme la bio-informatique, l’imagerie médicale et la chirurgie robotique y sont également en fort développement.

Le canton compte près de 400 entreprises et autant de laboratoires actifs dans les sciences de la vie. L’écosystème vaudois ne cesse de s’enrichir avec la création de start-up. En 2016, les jeunes sociétés de la Health Valley ont attiré 7,4% des investissements mondiaux de capital-risque destinés à ce secteur. Environ 60 sociétés étrangères, comme Medtronic ou Becton Dickinson, ont choisi de développer leurs activités industrielles et de services dans la région.

En savoir plus

Découvrez-en davantage sur les sciences de la vie et la santé dans le canton de Vaud

«Grâce à sa situation au cœur de la “Health Valley”, Medtronic bénéficie de l’expertise dont elle a besoin tout au long du cycle de vie de ses produits : de l’industrialisation à la production, en passant par le développement commercial. Le centre de formation Medtronic pour les professionnels de la santé, sur le même campus que notre siège européen, est idéalement situé pour contribuer à l’écosystème vaudois des sciences de la vie. »

Rob Ten Hoedt
Executive Vice President & President, EMEA, Medtronic

Nos succès

Parker Hannifin

Depuis plus d’un siècle, le groupe Parker Hannifin a contribué à des avancées technologiques conduisant à un monde meilleur. Le conglomérat américain qui a son siège pour la région de l’Europe, Moyen Orient et Afrique (EMEA) dans le canton de Vaud, se concentre aujourd’hui sur une large variété de marchés et applications industriels.

Merck

La multinationale Merck développe des traitements pharmaceutiques de pointe en terre vaudoise. Le groupe allemand prévoit d’augmenter ses capacités de production dans le canton.

Incyte

Incyte Biosciences International Sàrl., dont le siège est à Cambridge, Massachusetts et à Lausanne, en Suisse, est une société d’oncologie mondiale intégrée axée sur la transformation de la vie des patients atteints de cancer avec des médicaments de pointe. Elle travaille sur de nouveaux médicaments pour faire avancer le traitement de diverses formes de leucémie aiguë et chronique, le cancer des poumons et d’autres cancers difficiles à traiter.

Actualités et événements

21.11.2022

L'hydrogel injectable de Flowbone : une avancée majeure pour prévenir les fractures ostéoporotiques

Les fractures de la hanche résultant de l'ostéoporose peuvent être handicapantes, laissant la plupart des patients dépendants d'autrui ou nécessitant une assistance pour marcher. C'est pourquoi les médecins généralistes se concentrent principalement sur le traitement de l'ostéoporose de leurs patients, afin d'éviter que de telles fractures ne se produisent en premier lieu. Malheureusement, la plupart des médicaments contre l'ostéoporose disponibles sur le marché n'ont qu'une efficacité limitée dans la région de la hanche ; les dernières directives recommandent plutôt des procédures locales pour renforcer la masse osseuse.

15.11.2022

Privilège Ventures lance un fonds de $20M pour investir dans des startups dirigées par des femmes.

La société de capital-risque basée en Suisse investira dans des femmes fondatrices avec son Fonds IV doté de 20 millions de francs suisses. Ce fonds, le premier de ce type en Suisse et l'un des rares au niveau mondial, s'appuie sur des recherches qui montrent que pour chaque dollar d'investissement levé, les startups dirigées ou codirigées par des femmes génèrent environ deux fois plus de revenus sur les investissements que les entreprises dirigées par des hommes.