TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DU NUMERIQUE

Le numérique, un enjeu résolument actuel

Lieu de création du World Wide Web en 1989, la Suisse démontre depuis plusieurs décennies un fort dynamisme dans le domaine du numérique. Elle n’a pas attendu la révolution 4.0 pour se forger de solides atouts en la matière.

Dans ce contexte, l’Etat de Vaud a joué un rôle pionnier. Il a hébergé les créations d’Elca Informatique en 1968, de Logitech en 1981, puis de grands centres de données dans les années 2000. Coffre-fort numérique, le canton de Vaud offre un cadre idéal pour mener des activités digitales sécurisées. Les sociétés vaudoises comme Safe Host et Brainserve en sont l’illustration.

En matière de développement technologique, les start-up comme les multinationales du canton peuvent compter sur l’expertise de laboratoires de recherche et de hautes écoles reconnues mondialement. Plusieurs institutions académiques (EPFL, HEIG-VD, UNIL) réunissent d’importantes forces dans le secteur des TIC. L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne compte deux centres consacrés à la science des données, le Swiss Data Science Center et EcoCloud, sans compter le tout nouveau Center for Digital Trust, institution unique en matière de cyber-sécurité.

Les sociétés numériques vaudoises développent des produits et services dans des domaines extrêmement variés: cyber-sécurité, fintech, santé digitale, usines et villes intelligentes, technologie portable ou encore e-tourisme.

En savoir plus

Découvrez-en davantage sur les technologies de l'information et du numérique dans le canton de Vaud

Nos succès

Artmyn

Née dans les laboratoires de l’EPFL, Artmyn séduit aujourd’hui musées, maisons de ventes aux enchères et collectionneurs dans le monde entier. Sa technologie inédite permet de numériser des oeuvres d’art en très haute résolution.

Parker Hannifin

Depuis plus d’un siècle, le groupe Parker Hannifin a contribué à des avancées technologiques conduisant à un monde meilleur. Le conglomérat américain qui a son siège pour la région de l’Europe, Moyen Orient et Afrique (EMEA) dans le canton de Vaud, se concentre aujourd’hui sur une large variété de marchés et applications industriels.

Objectis : faciliter et accompagner la numérisation des entreprises

« Spécialisés en informatique industrielle et passionnés par les nouvelles technologies » : tels sont les premiers mots de Christopher Bouzas, cofondateur et CEO d’Objectis, une entreprise installée à Yverdon-les-Bains. Créée en 2011 par quatre cofondateurs, la PME compte aujourd’hui plus de 35 collaborateurs et a affiché en 2018 une croissance supérieure à 30%. Interview.

Actualités et événements

25.08.2022

Numerik Games Festival

Le Numerik Games Festival revient du 26 au 28 août 2022 avec une programmation et une thématique fédératrice, la musique. Partenaire de l'événement, Innovaud participera aux journées des PME, en avant première du festival, le 25 août 2022.

Yverdon-les-Bains

30.06.2022

42 Lausanne, le code à portée de toutes et tous

42 Lausanne est une école d’informatique gratuite. Le concept est né à Paris, en 2013, par la volonté de l’entrepreneur Xavier Niel. Ouvert en juillet 2021, le campus lausannois a déjà trouvé la quasi-totalité de ses mécènes…et de ses élèves.

22.06.2022

« Le potentiel d’un rapprochement entre le Québec et le canton de Vaud est très grand »

Le 13 juin 2022 à l’EPFL Innovation Park à Lausanne - la capitale du canton de Vaud, en Suisse romande et francophone - une délégation représentant l’écosystème d’innovation du canton de Vaud a rencontré la Sous ministre aux Relations internationales et à la Francophonie du Québec, Madame Sylvie Barcelo. Cette dernière était accompagnée par des membres de la Délégation générale du Québec à Munich, l’antenne de la province pour la Suisse. Cette rencontre organisée par Innovaud - l’agence pour la promotion de l’innovation et de l’investissement du canton de Vaud - a permis de premières discussions sur les moyens de créer des ponts entre le Québec et la Suisse romande, et le canton de Vaud en particulier. Cette collaboration pourrait à l’avenir favoriser l’installation et la croissance d’entreprises suisses et québécoises dans ces deux marchés aux atouts complémentaires.